Vous avez dit « bonne gestion patrimoniale » à Romainville ?

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Filament.io 0 Flares ×

Mon intervention au Conseil municipal du 03 juillet 2019 sur la cession de la propriété communale à St-Ouen de Thouberville

Madame le Maire, Monsieur Champion,

Nous sommes amenés ce soir à délibérer une nouvelle fois sur la cession d’une propriété communale à Saint-Ouen-de Thouberville.

Tout d’abord, nous vous rappelons notre position sur ce dossier qui a toujours été la même : nous approuvons la vente de ce bien aux vues du coût que celui-ci représente pour nos finances communales et par conséquent aux finances publiques. Ainsi que la décision prise de ne pas vendre ce dernier de gré à gré mais d’avoir fait appel à la Société AGORASTORE qui avait pour principe de faire jouer la concurrence et de recueillir la meilleure offre possible.

Toute fois, nous nos interrogeons sur la gestion globale de ce dossier. En effet dans cette délibération vous énoncez le fait que « cette propriété n’a pas d’intérêt pour la ville à être conservée dans son patrimoine et que sa cession rentre dans une bonne gestion patrimoniale ».

Madame le Maire, pourriez-vous nous donner la définition d’une bonne gestion patrimoniale ?

Car nous pensons sincèrement que nous n’avons pas la même.

En effet, vous précisez dans cette délibération que la propriété est sans activité depuis 2007. Sa première mise en vente n’a été faite que 8 ans après en 2015 alors même que vous nous dites que le coût annuel de son entretien est de l’ordre de 50 000 €/an. C’est donc environ 400 000 € qui ont étaient dépensés avant de prendre la décision de vendre. 8 années durant lesquelles le bien s’est nécessairement dégradé du fait de sa non utilisation, même partielle. Pourquoi avoir attendu si longtemps pour prendre la décision de vendre ?

De fait ce bien immobilier au fil du temps n’a cessé de perdre de sa valeur et aujourd’hui nous nous voyons contraint d’accepter de le vendre aux prix de 259 740 € net vendeur alors qu’au départ la première offre était de 316 513 € net vendeur.

Alors, évidemment nous allons voter cette délibération pour limiter la casse ! Mais avouez qu’il est un peu difficile de lire que vous considérez ceci comme une « bonne gestion patrimoniale » car vous avez bien trop attendu pour prendre les bonnes décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *