Lettre anonyme, courriers aux adresses personnelles des élus, diffamation…. tout un programme !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Filament.io 0 Flares ×

Mon intervention en Conseil Municipal du 22 mai concernant le souhait de la Mairie de déposer plainte pour diffamation :

Madame le Maire,

Déjà en mars dernier vous nous avez demandé de délibérer sur un énième octroi de la protection fonctionnelle.

Nous vous faisions remarquer que vous aviez très souvent, trop souvent demandé cette protection fonctionnelle durant votre mandat.

Aujourd’hui vous souhaitez aller en justice pour diffamation publique envers une administration publique.

Laissons de côté le fond du sujet mais je souhaiterais m’exprimer surtout sur la forme qui entoure cette affaire et qui nous concerne personnellement.

J’ai reçu comme d’autres élus un courrier à mon adresse personnelle de la part de la SAS AB GROUP HOLDING. Tout d’abord ce courrier est non daté et non signé par une personne physique. Mais ceci n’est qu’un détail.

Ce qui est grave et qui pourrait avoir des conséquences judiciaires c’est le fait qu’une entreprise privée puisse avoir les adresses personnelles d’élus.

Je ne vois pas par quel moyen cette société a pu avoir ces informations confidentielles et protégées par la CNIL, puisque issue d’un listing. Je ne vois pas qui, à part une personne de la Mairie.

La question est simple, soit l’information à été diffusée par un ou une élue de la majorité, car de notre côté nous n’avons ni de contact avec AB GROUP ni les adresses personnelles de chacun d’entre nous, soit il s’agit d’une personne de l’administration. Mais j’aurai beaucoup de mal à croire que cette personne puisse diffuser ces informations de sa propre initiative et sans l’autorisation de sa hiérarchie. Ceci ne peut être une erreur quand cela concerne de nombreux élus. Il n’y a pas de hasard, c’est le listing des adresses des élus de cette commune qui a été transmis. A part celui-ci aucun autre fichier existe où des élus qui n’ont rien à voir entre eux politiquement peuvent se retrouver ensemble.

Alors je vous rappelle que depuis le 25 mai 2018 le Règlement général sur la protection des données pose de manière très claire l’engagement de la responsabilité de ceux qui collectent et utilisent des données.

Alors QUI à transmis ces informations ? Je vous le demande Madame le Maire !

Aujourd’hui vous souhaitez attaquer en diffamation Monsieur Lecornec. C’est la première fois qu’une personne est nommément cité dans une délibération de ce type et que celui-ci est jeté en pâture au public. C’est purement scandaleux Madame le Maire. A mes yeux, cette personne est plus un lanceur d’alerte que quelqu’un qui diffame.

Il n’y a pas si longtemps, j’avais moi-même fait une intervention sur ce sujet où je m’inquiétais que de nombreux projets immobiliers à Romainville étaient trop souvent attribués au même promoteur aujourd’hui cité dans cette affaire. Et il est maintenant obligé de faire un communiqué pour justifier de son activité sur la ville.

Rappeler vous Monsieur Champion, à l’époque en réponse à mes interrogations vous aviez tout de même osé répondre, je vous cite : « il y aussi une préférence de faire travailler des gens de Romainville (…) c’est un choix, ».

Une « Préférence » Monsieur Champion !…. cela a été votre réponse !

Nous attendons des réponses Monsieur Champion, Madame le Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *